Le fils de Hayao Miyazaki réalise la première série animée du studio Ghibli

Image extraite de la série Ronja fille de brigand.
© NHK • NEP • Dwango, licensed by The Astrid Lindgren Company / 2021 - Septième Imago.

Gorō Miyazaki marche dans les pas de son père et souhaite nous transmettre à travers la série Ronja, fille de brigand son amour pour la forêt et la nature.

Lorsque je cherchais une histoire adaptée à un nouveau projet de film, j’ai lu de nombreux livres pour enfants. Je suis tombé sur le livre Ronja, fille de brigand d’Astrid Lindgren. De nombreux livres scandinaves ont été transformés en productions animées au Japon. Les téléspectateurs et créateurs japonais, dont moi, connaissent bien les livres pour enfants qui viennent de l’étranger. J’ai été attiré par le roman original Ronja, fille de brigand parce que ce n’est pas seulement un livre très intéressant, même pour les adultes, mais aussi parce qu’il décrit ce qui se passe entre parents et enfants à mesure que les enfants grandissent. Je l’ai lu à l’âge adulte après avoir commencé à faire des films. En l’adaptant, j ’ai d’abord attaché une grande importance à la relation entre un enfant et son père. Je pensais que le livre mettait davantage l’accent sur la relation entre Ronja et Mattis que sur celle de Ronja et Birk. De plus, j’ai fait attention, en décrivant la différence entre l’affection des enfants pour leurs parents et l’affection des parents pour leurs enfants.

Au départ, j ’espérais créer Ronja, fille de brigand en tant que film, mais ce projet n’a pas abouti. La grande différence avec une série est la longueur. Pour autant, ma philosophie créative et mon approche pour la série sont exactement les mêmes que pour mes films. Lors de la réalisation de la série, j’ai fait référence aux cultures de l’Europe médiévale, y compris l’Europe centrale et orientale, et la Russie, et j’ai étudié les Vikings scandinaves. J’ai étudié les gens dans le monde réel. De plus, lors de la création des mouvements des personnages, j’ai utilisé certaines techniques développées par Hayao Miyazaki et d’autres animateurs. Le style d’animation de Ronja, fille de brigand, est un hybride de personnages 3D générés par ordinateur et d’arrière-plan 2D dessinés et peints à la main. J’ai utilisé ce qu’on appelle le « toon look » pour faire correspondre les personnages de manière appropriée aux styles artistiques de l’arrière-plan. Nous avons adopté ce style car il est idéal pour exprimer la riche beauté saisonnière de la nature. De plus, le public japonais aime et connaît bien l’animation 2D.

J’ai choisi Polygon Pictures car il y a peu de studios au Japon qui peuvent créer des animations 3D générées par ordinateur pour une série télévisée de la qualité et de l’échelle dont j’avais besoin. Polygon Pictures pouvait certainement répondre et dépasser mes demandes, et était impatient de relever notre nouveau défi. De nombreuses scènes de « Ronja » étaient basées sur mon expérience de paysagiste, y compris les scènes de forêt. J’espère que les enfants auront de nombreuses chances de découvrir la nature et d’être touchés par elle.

Retrouvez la série RONJA, FILLE DE BRIGAND sur Hopikid.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Partager l’article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *