Zarafa, la première girafe qui a traversé la Méditerranée

Image extraite du film Zarafa.
© 2011 Prima Linea Productions - Pathé production - France 3 Cinéma - Chaocorp - Scope Pictures

Le film d’animation Zarafa retrace le parcours de la première girafe à avoir traversé la Méditerrannée en 1826 !

En 1826, l’envoi d’une girafe de l’autre côté de la Méditerranée est suggéré par Bernardo Drovetti (un Piémontais qui représentait la France en tant que Consul à Alexandrie) au Pacha d’Égypte, Méhémet-Ali. L’idée ne venait pas de lui. Elle lui a été soufflée par l’un de ses serviteurs, un Nubien prénommé Hassan. L’animal ainsi offert à Charles X, roi de France, permettrait d’enrichir la ménagerie royale du Jardin des Plantes, nouvellement ouverte à Paris. Le Sultan a accueilli cette proposition avec joie, d’autant qu’il cherchait un moyen d’améliorer ses relations avec le royaume de France.

Zarafa, une orpheline âgée de seulement deux ans, quitte le désert du Kordofan au Soudan. Elle est embarquée sur un navire sarde dont le pont a été spécialement adapté pour qu’elle puisse sortir sa tête et son cou, direction Marseille. À bord, trois vaches laitières font également partie du voyage, afin de la nourrir. Dès son arrivée dans le port français, l’animal fait sensation. Le préfet de la cité phocéenne l’accueille dans sa propriété où elle séjourne plusieurs mois. Au printemps suivant, Zarafa poursuit son périple jusqu’à Paris, mais par voie terrestre cette fois.

Geoffroy Saint-Hilaire, alors responsable du Muséum National de France rattaché au Jardin des Plantes, accueille la girafe avant de la présenter officiellement à Charles X le 9 juillet 1827 au château de Saint-Cloud. Le roi est l’un des derniers à pouvoir admirer son cadeau puisque Zarafa n’est pas passée inaperçue en remontant la vallée du Rhône puis la Bourgogne avant d’entrer en Ile-de-France. Mais, selon les codes en vigueur à la cour, c’était à la girafe d’être conduite au roi et non à ce dernier d’aller à sa rencontre.

Zarafa devient extrêmement populaire dans toute la France à partir de 1827. Une véritable « girafomania » s’installe. Il faut dire que cet animal si peu connu au début du XIXe siècle passait presque pour être légendaire. Avant de pouvoir l’admirer en vrai, on n’avait de la girafe que des représentations anciennes et approximatives. L’engouement pour Zarafa a duré plus de trois ans.

L’animal a vécu dix-huit ans. Sa dépouille naturalisée est actuellement conservée au Muséum d’Histoire Naturelle de La Rochelle.

Retrouvez le film ZARAFA sur Hopikid.

Découvrez l’interview des voix du film ZARAFA.

Partager l’article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *